pandemric

Le GECT Euregio Meuse-Rhin soutient la coopération eurégionale dans le domaine de la gestion de crise en cas de pandémie, comme la COVID-19, ou de flambée à grande échelle d'une maladie contagieuse. Par conséquent, l’Euregio Meuse-Rhin participe au projet PANDEMRIC. 

Pendant la crise du coronavirus, les structures régionales ont souvent été dépassées par les structures nationales/fédérales, qui ont souvent pris des mesures administratives et médicales qui n'étaient nullement compatibles entre-elles. L'évidente coopération eurégionale n'était soudain plus évidente, alors que la nécessité de cette coopération était, elle, bien existante. Une approche différente a donc dû être créée et le projet PANDEMRIC en est né.

Au cours de la première vague, il est clairement apparu que, notamment, les accords sur l'échange d'informations (et la manière d'expliquer au citoyen que les mesures diffèrent en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas) devaient être renforcés au niveau administratif et opérationnel. Il est également apparu qu'une meilleure coordination était nécessaire dans le domaine de la répartition des patients des unités de soins intensifs. Un autre obstacle rencontré lors de la première vague était les tests transfrontaliers. Lors de la première vague, il est apparu clairement que cela était pratiquement impossible. L'achat d'équipements de protection individuelle a également subi quelques revers. Le but de ce projet est donc d'utiliser les avantages de la situation frontalière lors de crises majeures de ce type.

 

Dans le cadre de PANDEMRIC, des recherches seront menées sur les effets des mesures en place contre le coronavirus et leur impact sur l'Euregio Meuse-Rhin (EMR) et (la santé de) ses citoyens. Les possibilités d'améliorer l'échange d'informations eurégional seront également étudiées. L'élargissement de la coopération entre les services de soins intensifs des hôpitaux sera également un sujet qui sera étudié dans le cadre de PANDEMRIC. Les aspects juridiques du transport transfrontalier seront aussi examinés.

De plus, il est apparu qu'il était nécessaire de mettre en place un "early-warning system" eurégional. À cette fin, certains des instruments existants pour l'échange d'informations seront adaptés et améliorés. La demande d'assistance mutuelle (ambulances et unités de soins médicaux intensifs) sera plus automatisée afin de réduire la pression sur les Centrales d’alerte, les départements de contrôle des maladies infectieuses et les équipes de crise lors de crises majeures comme celle de la Covid. Un centre eurégional sera également mis en place pour l'acquisition conjointe d'équipements de protection fiables et de capacités d'essai eurégionales.

Ainsi, PANDEMRIC vise à améliorer la coopération eurégionale en cas de pandémie ou de flambée à grande échelle d'une maladie infectieuse. 

Organisation

EMRIC (chef de file), ITEM, MUMC, la Communauté germanophone, la Province de Liège et le GECT-EMR travailleront ensemble sur ces améliorations. PANDEMRIC est soutenu financièrement par INTERREG Euregio Meuse-Rhin et est cofinancé par la Province du Limbourg.

GECT Euregio Meuse-Rhin
Gospertstraße 42
B – 4700 Eupen
Tel.: +32 (0)87 789 639
Fax: +32 (0)87 789 633
nfrg-mr

 
Provinz Limburg B
 
 
Provinz Limburg NL
Region Aachen
Ostbelgien
Provinz Lüttich
 
Farbbalken
Ce site fait usage de cookies. En utilisant le site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Informations sur la protection des données.